Actualités

De bonnes et de "fausses" bonnes mesures pour les élus

si l'on ne peut qu'être favorable à la revalorisation des indemnités des élus, notamment ruraux, pour être effective elle suppose une refonte globale du système et surtout un réel accompagnement financier de l'Etat. Sur ce dernier point à vrai dire, il n'y aurait rien de particulièrement choquant à ce que les maires soient directement indemnisés par le budget de l'Etat, étant donné qu'ils sont ses représentants dans la commune où ils ont été élus. Cette solution aurait également le mérite de soustraire de l'ordre du jour des réunions des conseils municipaux les débats sur ces questions, toujours sensibles et délicates. Enfin, la revalorisation de l'engagement dans la vie locale ne doit pas se limiter à une seule question d'argent ou de statut des élus. Elle implique plus encore des mesures "symboliques" et "concrètes" de la part de l'Etat au quotidien : soutenir les élus lorsqu'ils sont en difficulté ; simplifier drastiquement les démarches administratives et réduire considérablement les normes qui pèsent sur les collectivités ; donner pleinement les moyens aux élus pour pouvoir mener à bien leurs projets ; faire à nouveau de l'école une réelle fabrique de l'esprit civique et de la citoyenneté, pour que les enfants apprennent dès leur plus jeune âge à respecter la République et ses institutions ; etc. En tout état de cause, la revalorisation de l'engagement au service de l'intérêt général ne pourra pas être satisfaite par des mesures uniquement financières, d'autant qu'elles sont insupportables financièrement pour les communes, présentées seulement quelques mois avant les élections municipales de 2020.

Sauvons le FC Sochaux-Montbéliard

A l'occasion de l'assemblée plénière du Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté, Alain Joyandet a mis en lumière la situation du club de foot historique de Sochaux.

Inauguration de la place de la Résistance et du monument "Lueur d'espoir" à Rioz

Dimanche 16 juin 2019, le sénateur de la Haute-Saône Alain Joyandet participait à l'inauguration de la nouvelle place de la Résistance à Rioz. Aux côtés des autorités départementales, la population et les élus ont partagé un moment de recueillement à la mémoire des hommes de l'ombre qui ont ?uvré et parfois sacrifié leur vie pour la libération de la France. Ce fut l'occasion de rendre hommage à Pierre Grosdemange, lieutenant des Forces françaises de l'Intérieur, qui commanda jusqu'à 350 hommes du maquis au coeur de la Forêt de Sorans, en 1944.

Enregistrement des "fichés S" dans le ficher des personnes interdites d'armes - La réponse décevante

Dans le cadre d'une question écrite déposée au Sénat, Alain Joyandet a interrogé le ministre de l'Intérieur sur l'intégration des « fichés S » dans le fichier des données à caractère personnel relatif aux personnes interdites d'acquisition et de détention d'armes (FINIADA). Le sénateur de la Haute-Saône a reçu une réponse décevante pour ne pas dire inadmissible.

Ligne 4 - Paris-Mulhouse - Alain Joyandet obtient enfin des explications sur les "trains bondés"

Dans le cadre d'une question écrite déposée en fin d'année 2018 au Sénat, Alain Joyandet a interrogé la ministre chargée des Transports sur les difficultés rencontrées sur la ligne Paris-Mulhouse.

La 1ère des urgences : réduire les impôts et les dépenses publiques

RESTITUTION DU GRAND DÉBAT NATIONAL PAR ÉDOUARD PHILIPPE La première des urgences est de baisser les impôts, les taxes et les dépenses publiques pour Alain Joyandet